Dernière mise à jour :

le 29 novembre 2020

Flyer ouvert

NEWS

Plus que de la tristesse…

Un vide, ce week-end du 28 et 29 novembre 2020, celui de ne pas partager avec l’enthousiasme qui nous habite, nous, karatékas habitués à ce stage de Kan Geiko depuis tant d’années. Notre école, le Tengu-ryu, a dans sa tradition des rendez-vous qui nous unit, mais plus encore, nous réunis.

Déjà, l’absence du stage de printemps comme celui du Koshiki-kata nous a marqués.

La Covid sème son amertume dans nos pratiques en cette année 2020. Elle veut atteindre la santé alors que nos pratiques veulent l’améliorer. Sa présence déstabilise nos sociétés et leur fonctionnement. Pour le moment, en Ermite, chacun fait ce qu’il peut avec ce qu’il a. Ne lâchons pas la garde devant cette inquiétude qui peut nous envahir, nous grignoter notre système immunitaire, et nous mettre sur la direction de la maladie. Car au-delà des tempêtes qui nous attendent (certainement…) la foi en nos pratiques nous aidera. J’en suis persuadé !

Une nouvelle année se dessine devant nous, avec, une fois de plus, son lot de surprises. Quelles que soient les bousculades, les déstabilisations, les chutes, restons fermes et loyaux à nos convictions, celles qui centrent. Nos pratiques martiales forgent un mental pour justement rester droit face à tant d’opportunités qui veulent nous faire douter. Certes, le doute a ses vertus, mais la cohérence doit rester de mise face à l’incohérence comportementale en cas de crise.

Soyez fort, soyons forts. Plus qu’un simple espoir, se revoir dans un dojo, pour partager, échanger, sera à nouveau d’actualité en ce début d’année 2021. Souhaitons-le fortement !

Que ce « vide » se remplisse de volonté dans la durée, même si tout aujourd’hui veut nous en écarter.

Do Raku… ne pas l’oublier.

L'année 2021 bientôt...

Ci-dessous, les affiches pour connaître nos lieux de pratique.

Nos pratiques au Dojo :

 le Karaté

&

le Tai Chi Chuan

Qi Gong.

Cliquer sur l’une des images pour avoir davantage de renseignements.

Trois domaines de compétences

  • Une pratique sans arme (Kara-ho)
    • Tengu-ryu Karaté-do   
  • Une pratique avec arme (Buki-ho)
    • Tengu-ryu Kobudo (armes anciennes, utilisées à Okinawa)
    • Tengu-ryu Hojutsu (armes modernes, utilisées dans le tir de combat)
Tengu Karaté-do
Logo du Kobudo au Tengu-ryu
Dento Budo Dojo

Faire du karaté, du tai chi chuan ou du qi gong en présence du covid-19, est-ce possible ?

Une réflexion sur la possibilité de ce qui peut être fait en présence du Covid-19 dans les arts-martiaux, externes comme internes. Pour en savoir plus…

Lire la suite…

Stage de Pakua sur Paris

En ce début du mois de mars 2020, certains d’entre nous ont effectué un stage de Bagua Zang, sous la direction de Pierre PORTOCARRERO.

Lire la suite…

Nos vœux pour l'année 2020...

Essayons d’être…

Libre comme un poisson dans l’eau, au gré des courants marins et de ses choix, qui fait son chemin en toute fluidité.

Enraciné comme un arbre, avec autant de stabilité, vivifiant l’atmosphère par sa production de dioxygène, indispensable à la vie.

Brûlant d’énergie comme le feu, avec nos élans remplis d’inspiration, pour humblement, aider autour de nous pour construire un avenir meilleur.

À l’image de notre planète, la Terre, accueillante, hospitalière, fertile, nourricière, afin de créer un climat propice à l’expansion de la Vie sans rien demander en retour sinon le respect de ce qu’elle permet.

Solide comme le métal aux propriétés diverses comme conduire le courant.

À l’image de ces 5 éléments qui apparaissent dans la tradition cosmogonique chinoise : l’Eau, le Bois, le Feu, la Terre et le Métal, l’Homme, constitué de ceux-ci, ainsi que sa propre vie, peut s’inspirer de ce cycle de création (à l’opposé de celui de la destruction).

Que l’année 2020 puisse porter une réflexion en chacun de nous afin d’appréhender positivement ce mouvement qui parfois s’exprime plus comme un chaos qu’une harmonie.

Souhaitons à toutes et tous que la paix puisse s’établir dans tous les cœurs. Que l’instabilité extérieure puisse créer la stabilité intérieure. Arrêtons de nous cristalliser sur nos peurs, et laissons-nous guider par un regard qui peut être bien différent en voyant autre chose en l’autre, sur la différence, sur l’essentiel de ce que représente notre passage sur Terre.

La joie, le bonheur, l’amour, le sourire, etc., prenez-les comme compagnons de route pour cette année 2020, et votre santé vous le rendra.

Vous pourrez alors, peut-être, sentir la présence d’un Tengu, voir son sourire ou entendre son rire, goûter à certains de ses enseignements plutôt que d’être touché par sa lame.

Enfin, n’oubliez pas de prendre ces lanternes qui peuvent parfois se présenter à vous pour éclairer votre chemin.

Bonne et heureuse année 2020.

Le Fuji-san