Dento Budo Dojo

Ne pas se battre , ne pas subir.

 

 

 

 

Notre stage ...

 

de Tai Chi Chuan

 

sur Sélestat

Cette année, contrairement aux précédentes, notre stage de Tai Chi Chuan s'effectua sur deux demi journées. Un véritable chalenge lorsqu'on sait la densité de son contenu.

       L'étude portait sur deux directions : la forme des 40 mouvements (1) du style Yang pour le tai chi chuan, à laquelle s'ajoutait une forme de Qi Gong, le Liang Gong Shi Ba Fa (2) et qui présente un enchaînement de mouvement d'une durée d'environ une dizaine de minute. Le programme était donc bien chargé. Heureusement, la forme des quanrante était déjà connue pour les pratiquants.


(1) - Forme illustrée dans le livre de Roland HABERSETZER, "Tai ji quan pratique", éd. amphora.

(2) - Voir de Roland HABERSETZER, "CHI-KUNG", éd. amphora.

      Le Qi Gong quant à lui, même s'il avait déjà été vu il y a deux ans, demandait plus qu'une réactualisation. Et c'est normal... Difficile de garder une forme apprise une seule fois sans faire des erreurs. C'est bien d'ailleurs le principe du stage : apprendre, et se faire corriger sur des acquis pour une perfection du geste. Cela demande une grande concentration de la part des participants, mais aussi une grande mémorisation. Pas facile, mais possible.

      Le Liang Gong Shi Ba Fa est une construction très intelligente... Ce Qi Gong de 18 mouvements (shi ba) prépare le corps en commençant par les membres supérieurs, puis touche à la partie centrale (buste et hanches) pour finir avec les jambes (hanches, genoux et pieds). C'est donc une bonne préparation avant la pratique du Tai Chi, même si ces deux formes de pratique peuvent être complètement dissociées (on peut faire l'un sans l'autre).

      Une pratique reste bénéfique si toutefois elle se fait régulièrement. On peut aisément, malgré les contraintes sociétales toujours de plus en plus chronophages, y accorder quelques dizaines de minute au quotidien. C'est là que prend le sens du stage, sinon, à quoi bon ?

      Le groupe a fini avec quelques friandises offertes gracieusement par quelques personnes, accompagné d'un vin local.

      C'est donc sur cette fin très conviviale que nous nous sommes quittés avec, disons-le, plein dans les jambes et dans la tête...