Dento Budo Dojo

Ne pas se battre , ne pas subir.

 

Bonne année 2015

 

Aux lectrices et lecteurs de notre site


 

 

Le pessimisme, souvent relevé par des regards étrangers vis-à-vis des français, montre bien la perception que nous avons eu de cette année 2014 mais aussi de la projection que nous avons de l'avenir. Pourtant, ailleurs dans le monde, malgré des conditions de vie bien pire que celles que nous vivons ici en France, les gens ont des perspectives sur l'avenir bien plus colorées que nous. Si l'année 2014 a manifesté des teintes grisonnantes pour de nombreux

concitoyens, laissons place maintenant, en cette nouvelle année, aux couleurs ! Laissons place également aux senteurs qui exaltent la détente, et non le stress. Place encore aux mélodies plutôt qu'aux bruits. Laissons aussi un espace aux mouvements qui empruntent les trajectoires dans la rondeur et la douceur, en opposition aux chocs où seule règne la violence, pour mieux vivre dans son corps.

      Si les tensions, internes -en nous- comme externes -avec les autres- ont pu parfois nous envahir, il est temps de passer à autre chose… Changer son point de vue, comprendre davantage la différence sans pour autant nier sa propre éducation, sa propre culture, voire sa propre civilisation, seront des éléments à considérer pour orienter une vie dans de meilleures conditions. Se remettre en question sera un élément qu'il faudra toujours avoir à l'esprit pour surfer au rythme  du  mouvement  qui  prend  de plus en plus de

vitesse. Aujourd'hui, tout va très vite, trop vite, au point que le jugement critique tend à nous échapper. C'est grave… à force d'être balloter aux idées, aux tendances, aux modes des autres, on finit par s'oublier et plus savoir ce que nous sommes.

       A côté de ça, il reste des personnes qui essayent, tout en ayant un pied dans cette réalité que nos sociétés nous imposent (fruit de nos comportements), de garder une distance avec l'environnement de l'hyper connecté… là où l'être humain ne fait que répondre sans cesse aux sollicitations extérieures provenant de mails, de sms, de textos, de … et j'en passe, et ne laissant plus de place à une respiration… pourtant tellement vitale.

      Sans doute est-ce le moment de prendre un virage en cette nouvelle année 2015 pour se reconsidérer, en tant  qu'être,  plutôt  que  comme  une  robotisation  de  l'être…  car  nous  ne  sommes  vraiment   pas  des

machines, mais des êtres pensants. Mais pour cela, faut-il avoir un peu de temps pour se mettre à penser… ou ne pas penser, vraiment, comme c'est le cas dans une forme de méditation.


      Si le chemin emprunté nous montre un peu plus loin que c'est celui d'une impasse, alors il sera temps de faire demi-tour plutôt que d'y séjourner ! Le dialogue, l'échange, le partage d'idées seront des compagnons de route indispensables pour nous guider dans nos choix. Que ces derniers puissent alors nous aider à reconstruire de véritables valeurs pour les générations futures qui souffrent visiblement d'une insuffisance éducative manifestée par des faits d'une violence parfois sortant d'une époque que l'on croyait si lointaine…


      Je vous souhaite une année 2015 en couleur, avec sourire  et  joie  en  excès.  Et à l'image  de notre logo,

tendons la main… ouverte.

Jean-Claude Bénis