Dento Budo Dojo

Ne pas se battre , ne pas subir.

 

2012

 

Nos voeux...

 

 

Chaque instant n’est en rien ressemblant au suivant. Quelque soit le laps de temps considéré, son contenu sera toujours différent de celui qui l’a précédé, comme de celui qui le succèdera. Alors laissons cette année 2011 derrière nous, tant elle fut difficile, voire terrible, avec ses désordres, si variés, si nombreux, de partout… qu’elle a marqué chez chacun d’entre nous, à sa façon, notre esprit.

      On souhaiterait que l’année 2012 soit meilleure. Mais il est difficile de le savoir, et heureusement. Cependant, les ingrédients laissent à penser que l’année en cours va connaître son lot de surprise. Certains gouvernements, comme certaines économies nationales, … ont donné naissance à de véritables tensions sociales, qui ont marqué, parfois même déstabilisé, certains peuples. Cette vague, exprimant une certaine volonté de changement, a donné naissance a un désordre grandissant, de jour en jour, au point de semer devant nous un chemin non balisé où seule la place de l’incertitude du lendemain devient reine.

      Sans oublier, car on ne peut pas, il faut bien voir la réalité en face, essayons d’entrevoir un avenir plus lumineux devant nous. Pour cela, il faudra une volonté individuelle, qui, rassemblée avec d’autres, pourra alors donner un nouvel élan d’optimisme.

Alsace Vosges

       Revenir à des valeurs fondamentales et plus profondes seront sans doute une voie à explorer, plutôt que celles liées au vouloir toujours plus dans ce monde matériel. Ce n’est pas posséder le dernier cri de la technologie, qui fascine tant aujourd’hui certain d’entre nous, qui pourra nous sauver. Un objet reste un objet ! Pour ce qu’il est… seulement un outil, rien de plus, et qui doit nous aider, et non nous encombrer, pour ne pas dire nous orienter vers tant de temps perdu, souvent… Mais l’actualité montre bien que le centre aujourd’hui c’est bien le sujet. Vous, moi, les autres, les relations que nous avons entre nous… sont bien plus importantes que la relation aux objets ! Encore faut-il se comprendre... mais c’est peut-être là que viendra le salut. Pour se comprendre, j’entends, comprendre soi-même, avant, de comprendre l’autre, il faudra faire un retour sur du temps  à  se  reconsidérer comme  sujet.  C’est en soi

une démarche. En dehors du temps, cela ne demande rien d’autre ! Juste se déconnecter avec ce qui n’est pas moi.

       Vous comprenez que la chose la plus importante en 2012, c’est vous, en tant que personne ayant une relation avec l’être que vous êtes (irremplaçable), et les autres, et non en tant que personne ayant une relation avec les objets qui vous entourent (remplaçable), même si ceux-ci vous sont utiles.

      Pour cette année 2012, on ne peut que souhaiter à ce que chacun soit avec lui-même, dans la paix, pour ne pas que cette éventuelle actualité faite de violence puisse vous atteindre. L’actualité est sombre, trop souvent d’ailleurs, pour ne pas la laisser vous ronger de l’intérieur ! Ce qu’on peut souhaiter avant toute chose, c’est de garder la santé. Prendre contact avec sa propre force intérieure, et en faire

son compagnon de route, aidera à éclairer le chemin devant nous. Nous en avons aujourd’hui, plus que jamais, besoin.


      Que les moments de bonheurs puissent être des lanternes durant cette année 2012.

      Et vous qui nous lisez, que la pratique de votre art martial guide aussi votre regard vers l’intérieur, là où se trouve la véritable lumière, pour la rayonner sur les autres avec toujours autant de bienveillance.

 

Janvier 2012

 

Jean-Claude Bénis