Dento Budo Dojo

Ne pas se battre , ne pas subir.

 

L'école des cadres 2012

     Toute une ambiance ...


 

 

 

Notre premier stage marquant la « rentrée-budo » concerne les cadres. Une ambiance chaleureuse comme à chaque fois, mais emprunte d’une certaine inquiétude… celle de constater qu’aujourd’hui la jeunesse semble tourner gentiment le dos aux arts martiaux. Mais d’ailleurs, ce n’est pas seulement que dans ce cadre. Le sens de l’effort dans la durée devient aujourd’hui rare, fruit ___

d’une attitude actuelle visible dans nos sociétés dites modernes. L’art martial dont on connait ses valeurs éducatives n’est plus dans l’air du temps ! Cela ne veut pas dire pour autant que c’est une pratique désuète. C’est juste une incompréhension de ses véritables enjeux… Voilà tout !

      Cela ne nous a pas empêché de poursuivre nos réflexions autour du karaté. Dans l’esprit de l’enseignement de shihan Roland Habersetzer, les pistes et les orientations transmises à travers les kumité illustraient parfaitement certains concepts du ryu. Par exemple le travail multidirectionnel avec le suivi mené sur les acteurs, principalement les attaquants (tori). Mais aussi le contexte lumineux… créant une ambiance particulière, il faut le dire, car peu habitué à ce genre de situation, a été exploité à travers différentes formes. Son caractère inhabituel en a déstabilisé plus d’un. Pourtant, pour mieux ______

prévoir il est important d’envisager justement des cas improbables pour, le cas échéant, savoir y faire face. Attention au conformisme… précurseur d’une pratique mise en veille. Le stage n’est-il pas fait pour bousculer les habitudes, les réflexes, les esprits ?

      Dans ces temps difficiles, nous étions ravis de tous nous revoir, avec toujours cette même envie de cheminer avec notre sensei, après avoir laissé l’été derrière nous. Maintenant, direction le dojo, pour chaque sensei et leurs assistants avec cette volonté de transmettre dans l’esprit du tengu-no-michi, en attendant le stage d’hiver prochain, Kan Geiko…

Sensei... toujours en bonne compagnie.

Roland à gauche, et Patrick.

Sensei... toujours en bonne compagnie.

Sébastien en tengu-no-kame face à Didier.

Un groupe important de cadres...

 

Les participants de notre dojo en compagnie de leur sensei et O-sensei Habersetzer.

 

 

 

 

 

 

Page suivante - karaté