Dento Budo Dojo

Ne pas se battre , ne pas subir.

 

L'école des cadres 2010

Quel groupe ! ...


Une empreinte de la fidélité que les dirigeants du CRB-IT ont su encore montrer. La conviction, l'engagement, la volonté de croire à une pratique bien différente de celle que peut offrir le sport, sont les ingrédients, parmi bien d'autres, d'une infusion dont soké Roland Habersetzer aime nous faire goûter, avec délectation, car c'est bien à cette fontaine que nous aimons à nous abreuver. Nous aussi nous avons notre art du T... T, comme Tengu, n'est-ce pas !

       Toujours aussi passionnés, les dirigeants ont su montrer et développer  des nouvelles pratiques péda-

 

Un groupe important de cadres...

 

La présence des cadres... une nécéssité pour mieux enseigner, mieux transmettre !

gogiques dans le cadre du Tengu-ryu... car le monde bouge, tellement vite, que la nécessité de trouver de nouvelles réponses est une préoccupation largement ressentie par chacun par la réflexion que nous suggère soké R. Habersetzer.

      Vivre une agression, évidemment jamais souhaitée par une personne responsable, reste toujours un traumatisme pour celle-ci. Ce n’est pas le manque de témoignages qui contredira cela. Les gens n’hésitent plus à dire, à raconter, ouvertement, à la radio comme à la télévision dans des émissions où les tabous tombent… et justement, dans le cas où le défenseur n’a pu faire face à l’agresseur - ce qui était perçue comme une faiblesse hier - est considéré aujourd’hui comme une possibilité plus que vraie au regard des nouveaux types d’agression qui existent. Alors, les cadres ont travaillé pour de nouvelles approches  pédagogiques  afin de bien  faire ressentir

 

Roland Habersetzer

 

Soké R. Habersetzer, expliquant, éternellement et passionnément...

aux élèves dont nous avons la charge les différentes problématiques qui peuvent survenir lors d’une agression. Elles sont diverses, dans leur nature comme dans leur forme… mais ça restera dans l’histoire de notre Ecole des cadres…

 

      Maintenant, place à notre prochain rendez-vous, pour nous revoir dans ce même esprit constructif où chacun chemine avec sa propre sensibilité…pour échanger, pour se confronter à différents points de vue, dans le but toujours d’aller plus loin dans sa recherche.

 

Patrick JOSEPH démontrant une esquive.

 

A droite, Patrick en action suite à une belle esquive.